Le Lean management, ou comment supprimer le gaspillage

Dans ce nouvel article j’aimerais vous parler d’une méthode de gestion qui permet d’alléger un peu vos processus.

LEAN-objectif

Le Lean c’est quoi ?

Tout d’abord : la méthode Lean ne sert pas à gérer des projets mais bien à optimiser vos processus dans votre entreprise.

Une définition trouvée sur le net : « C’est la participation de l’ensemble des employés d’une entreprise à la lutte contre le gaspillage en chassant tout ce qui produit de la non-valeur ajoutée ».

On le retrouve dans beaucoup d’activités de l’entreprise, le Lean permet d’économiser, de faire plus avec vos ressources en produisant plus vite.

Et comment ça marche ?

Le Lean, c’est plus qu’une technique, c’est une philosophie; et tout le monde doit s’y mettre, tous les employés peu importe leur statut et leur titre. Car c’est souvent à bas niveau qu’on se rend compte du gaspillage.

On va catégoriser les sources de pertes : Les 3M (MURI, MUDA, MURA).

Les premiers sont la cause d’une réglementation trop rigide, c’est lorsqu’on en fait trop (perdre du temps à faire un rapport inutile, saisie de données deux fois, etc…)

Les MUDA désignent du gaspillage délibéré, ils sont généralement classés en sept catégories :

  1. La surproduction : engendre des problèmes de stocks.
  2. L’attente : si un opérateur n’est pas assez polyvalent, il va attendre devant une machine en panne, plutôt qu’aider un collègue…
  3. Le procédé : en faire trop pour un client, plus que ce qui est demandé.
  4. Les transports : faire transiter trop de fois vos pièces, ne pas optimiser les voyages.
  5. Le stock : surproduction, mauvaise gestion des stocks (imaginez une usine qui fait des tables avec 5 morceaux de bois et 15 vis. Si elle produit les morceaux de bois en 5 minutes et 100 vis par minutes, elle va vite se retrouver avec un stock de vices énorme.)
  6. Les mouvements inutiles : si un ouvrier fait trop de choses pour en arriver au même résultat (plus de déplacement, de documents à remplir, etc.)
  7. La non-qualité : produits non conformes qu’on doit jeter ou refaire.

Les MURA : ils sont assez proches des MUDA, ils sont surtout causés par des standards non adaptés ou une variation dans la quantité de travail : Les MURA sont assimilés aux gaspillages subis, en comparaison aux MUDA qui eux sont “volontaires”.

 

La démarche doit se faire avec discipline, il faut faire un plan de vos processus pour mieux voir ce qu’il se passe dans l’entreprise, et identifier les sources de gaspillage.
Les opérateurs doivent vous aider à repérer ces gaspillages. Puisqu’ils en sont victime eux aussi, ce sera plus simple pour eux de les trouver.

 

Je vous conseillerai, si vous n’avez personne de très à l’aise avec le Lean, de recruter un spécialiste consultant qui vous aidera à mettre en place cette démarche, car même si elle peut paraître simple, elle réserve son lot de pièges.

 

Certaines personnes sont contre le Lean, et à raison, beaucoup d’entreprises vont trop loin dans la démarche et font perdre à leurs opérateurs leurs moments de pause dont ils ont besoin dans une journée, ou réduire la qualité du rendu client.

Donner plus de conseils à un client, lui parler plus longtemps, c’est perdre du temps mais peux être pour la bonne cause ! Car vous gagnerez en qualité de service, même si on ne gagne pas plus d’argent, pensez-y, la qualité est une valeur ajoutée.

Vous avez déjà mis en place le Lean ou vous comptez le faire ? Partagez vos expériences avec nous dans les commentaires ci-dessous.

Benjamin Telliez (13 Posts)

Gestionnaire de projet chez Tonik Web Studio


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>